La fin du nucléaire en France : un rendez-vous historique

Il y a des signes du destin que les dirigeants politiques se doivent de ne pas manquer.
Le 11 mars 2011, la catastrophe de Fukushima marque l’opinion mondiale sur la dangerosité du nucléaire comme production d’électricité et entraine la sortie du nucléaire pour 3 nations : L’Allemagne, La Suisse et l’Italie.

Le 14 mai 2011, le candidat favori des sondages pour emporter la victoire de la gauche en 2012, Dominique Strauss-Kahn (DSK) est sorti du jeu depuis New-York. Sa position face à cette énergie était connu pour être pro-nucléaire. Cette élimination du jeu politique de la gauche laisse la place à Martine Aubry, la candidate qui a une position assez claire sur le nucléaire en France : elle prône une sortie du nucléaire en une dizaine d’années avec le soutien électoral d’Europe-Ecologie Les Verts (EELV).

Martine Aubry, peut, à l’instar de Angela Merkel, incarner la révolution énergétique dont la France (et l’Europe) a besoin pour (re)lancer la croissance verte, moteur économique du 21ème siècle.
Comme pour les 35 heures, il s’agît d’une décision sociétale dans le sens de l’évolution de notre civilisation moderne.
Le Général de Gaulle a (ba)lancé la France dans le nucléaire, Martine Aubry doit inaugurer une France dénucléarisé et inscrire dans la constitution l’interdiction du nucléaire pour la production d’énergie et l’armement sur toutes ses formes.

Les Français sont prêts à sortir la France du nucléaire – c’est à nos futurs dirigeants de ne pas manquer ce rendez-vous historique avec son peuple.

Publicités
Cet article, publié dans Actualités, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La fin du nucléaire en France : un rendez-vous historique

  1. Pierre Bardot dit :

    j’espère de tout mon coeur que cela va se passer comme ça, les « lobby » du nucléaire sont puissant ils feront tout pour nous mettre des battons dans les rouages….
    Ils faut se mobiliser à tout les niveaux pour sortir enfin de cette énergie qui nous enverra droit dans le mur, et avec elle la vie tout entière est plus que menacé. Celà sans parler de l’armement.
    Il suffit de penser autrement, merci à vous tous qui vous engagez dans cette nouvelle voie.

  2. Mensonge ... un de plus ! dit :

    http://www.parti-socialiste.fr/articles/martine-aubry-aller-vers-une-sortie-du-nucleaire-d-ici-20-a-30-ans
    MARDI 22 MARS 2011 À 16:30 Vidéos sur site !
    DÉVELOPPEMENT DURABLE ET RURALITÉ
    Martine Aubry: «nous devons entrer dans une transition énergétique»

    Alors que l’incident nucléaire n’est toujours pas résolu dans la centrale de Fukushima au Japon, la Première secrétaire a explicité la position du PS sur le nucléaire au Grand Journal de Canal+ le lundi 21 mars.

    Dans un premier temps, «il faut faire un audit sur les centrales françaises, et notamment regarder celles qui sont construites à côté de zones inondables ou de zones sismiques», a expliqué Martine Aubry. Par ailleurs, «s’il y a un problème à court terme», il ne faut «pas hésiter à fermer les centrales», a-t-elle rappelé.

    Dans un deuxième temps, il faut rentrer dans le schéma de baisser la part du nucléaire, et aller vers une sortie (…) en 20 ou 30 ans, tout en accroissant la part des énergies renouvelables», a-t-elle également affirmé. «Nous devons donc rentrer dans une transition énergétique», a conclu Martine Aubry.

  3. Ping : La France a peur | cabanel.7duquebec.com

  4. Ping : Section socialiste de l'île de Ré » La France a peur

  5. Ping : La France a peur | CentPapiers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s