Combien coûte le passage à l’électricité verte ?

Afin de vous motiver à passer à l’électricité verte, j’ai décidé d’actualiser le comparatif simulant votre passage d’EDF chez 2 fournisseurs d’électricité verte :

L’idée de départ était de comparer au moins 3 fournisseurs d’électricité verte (les 3 premiers de cette liste d’offres vertes) mais les tarifs de Lampiris sont exactement les mêmes (abonnement et consommation) que ceux de l’opérateur historique français (tarifs valables au 31/03/2012).

Méthodes de calculs :

Les calculs qui suivent sont basés sur les fiches descriptives standardisées des offres :

  1. Offre EDF : tarif régulé Bleu Ciel, valable au 01/01/2012.
  2. Offre Planète Oui : tarif, incluant réductions Electréconso et Electrécolo de 20% comprises, valable jusqu’au 31/12/2012.
  3. Offre Enercoop : tarif unique valable jusqu’au 31/07/2012.


Les calculs ci-dessous sont établis TTC pour un compteur de 6kVA(30 A) en offre de base (sans HC/HP) comprenant :

  • la TCFE (Taxes sur la Consommation Finale d’électricité) : taxes locales (départements et communales), montant maximum de 0,00914 € HT/kW ;
  • la CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement) ;
  • la CSPE (Contribution au Service Public de l’Électricité) :  0,009 € par kWh ;
  • la TVA : taux de 5,5% pour l’abonnement et 19,6% pour les consommations.

Avertissement : Les calculs suivants sont donnés à titre indicatif et qu’il convient au lecteur de vérifier les offres auprès du service commercial du fournisseur correspondant. D’autre part, il ne peut s’agir que d’une estimation et n’a pas valeur de devis : seul Enercoop propose un devis estimatif en ligne.

Comparaison du prix de l’abonnement et du kWh par rapport à EDF :

Abonnement et consommation d'un passage EDF à Planète Oui ou EnercoopSur ce 1er tableau, on note, qu’un passage d’EDF à :

  • Planète Oui : l’abonnement diminue de 20.1%  (-1.31 €)
  • Enercoop : l’abonnement augmente de 41.2% (+2.69 €)

Concernant le prix du kWh, Planète Oui suit le tarif régulé d’EDF. Pour Enercoop, le surcoût représente 25.8 % soit  3.07 cents d’Euro.

Etude de cas : Estimation d’une consommation de 4000kWh sur un an

La consommation de 4000kWh correspond à une famille moyenne française de 4 personnes en maison individuelle.

Tableau comparatif EDF-Enercoop-Planète OuiSur ce second tableau, on note, qu’un passage d’EDF à :

  • Planète Oui : la facture annuelle baisse de 15.73 €
  • Enercoop : la facture annuelle s’élève à environ 155 €.

Toutefois, j’ai voulu calculer le coût mensuel.
Vous avez une électricité garantie 100% sans nucléaire chez Enercoop pour seulement une douzaine d’euros par mois soit l’équivalent du prix d’une bonne ampoule Eco !

Conclusion :

Pour connaître votre cas particulier d’un passage d’EDF à une électricité verte, récupérez vos dernières factures sur un an et calculez votre consommation annuelle. Faîtes votre estimation et quittez le nucléaire d’EDF.

Publicités

4 réponses à “Combien coûte le passage à l’électricité verte ?

  1. Quand je parle de ma facture Enercoop autour de moi je ne mets pas en avant l’augmentation du coût de kWh. Dès que beaucoup de gens entendent que quelque choses est plus cher, ce n’est plus justifié hors des raisons morales. Je prends une facture (envoyée chaque 2 mois) et je calcule le prix en centimes par jour. Avec le prix en centimes par jour, les gens ne pensent plus que c’est inabordable. Je mentionne à chaque fois que j’ai baissé ma consommation de 30% aussi avec des gestes simples, donc ma facture revient moins chère maintenant. Par exemple, pour la facture Enercoop de novembre/décembre j’ai payé 54 centimes par jour. 54 centimes par jour pendant l’hiver, c’est rien pour l’électricité et le chauffage 100% renouvelable.

    • Attention aux raccourcis! Acheter une élec verte ne veut pas dire consommer une élec verte ! en gros ce n’est pas par ce que je donne mon argent à un producteur « vert » que j’évite l’utilisation (voir même l’installation) d’une centrale polluante habituelle! l’elec fait toujours le plus court trajets, hors les points de production vert restent pour le moment moins bien géographiquement répartie que les point de consommation.

      Personnellement j’achète mon électricité à Enercoop (et suis même sociétaire) par choix éthique et politique mais en connaissance de cause (i/e : mes impacts locaux ne sont pas annulés pour autant!) , donc en économisant au max (c’est mon métier 😉 ) .

      Par ailleurs , l’article ici oublie de préciser que les tarifs enercoop ont toujours été fait pour privilégier les petits consommateur et donc fortement inciter à moins consommer contrairement au schémas tarifaires classiques plutôt genre « pousse au crime ».

      Enercoop montre depuis sa naissance le modèle … que nos politiciens commencent à suivre avec leur projet de tarifications énergétique bonus/malus ! Malheureusement , une fois encore, faute de sagesse de notre civilisation on est obligé de sortir l’artillerie coercitive!

      Sol(id)airement votre
      Erwann

  2. Au moins, en Allemagne, c’est tout le pays qui arrête le nucléaire. Et maintenant, l’électricité photovoltaïque devient elle-même plus économique que l’électricité du réseau avec les nouvelles installations.
    Lire : http://energeia.voila.net/solaire/parite_allemagne.htm

    On trouve l’exemple d’une famille consommant 4.000 kWh par an, une partie photovoltaïque en autoconsommation, une partie vendue au tarif d’achat réglementé (feed-in tariff) et une partie acheté. Cette famille est gagnante en évitant une partie d’électricité du réseau, ce qui est le plus cher.

    Et par ailleurs : « La parité réseau de l’électricité photovoltaïque présente un avantage pour le producteur consommateur, qui dépense moins en consommant sa propre électricité qu’en achetant celle provenant du réseau (plus coûteuse que celle vendue), et pour la collectivité qui doit moins investir dans le réseau de transport et de distribution de l’électricité. »

    • Le photovoltaïque c’est pas mal en effet ….depuis les années qu’on se tue à le dire ! 😉
      Mais faut avouer qu’homo modernicus reste excessivement technophile, et préfère se saigner et perdre son temps à bosser pour s’offrir des technologies ne remettant pas en cause sa manière de vivre et de penser.
      Des technologies qui deviennent vite subsidiaires si on passe un minimum de temps à lever la tète du guidons pour se rendre compte qu’il y’a bon nombre de rustines plus simples, plus fiables/durables, plus socialement accessible que les robinets plaqués or du nouveau green business !

      D’ailleurs on avancerait bien plus vite et démobiliserait bcp moins de gens à cause de nos très nombreux investissement inutile et élitiste que l’on prône de partout comme de richissimes écolo-bisounours, si au moins les aides financières étaient conditionnées , à une étude préalable totalement indépendante des priorités gestes simples + investissements/économies des foyers concernés ! Mais aussi à un contrôle des tarifs car faut avouer que les crédits d’impôts profitent bien plus au monde du bâtiment qu’à la population ! (secret de polichinelle )

      Au lieux de ça , on préfère jeter les deniers publiques par le fenêtre en sponsorisant les logements passoire photovoltaïque et autre supercherie pompe à shadock !

      Dommage que l’on confonde si bien vitesse et précipitation…surtout qd il s’agit de l’argent commun !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s