Nucléaire : le choix des candidats 2012

pour qui voter ?Si, comme moi, le choix de l’avenir du nucléaire français est un critère important de votre vote pour les présidentielles 2012, je vous propose un rapide tour d’opinions des 10 candidats :

  1. Eva Joly (EELV) & Philippe Poutou (NPA) : Sortir la France du nucléaire le plus rapidement possible.
    Mon avis : « Le vote utile est entre ces 2 candidats. J’ai une préférence pour le programme écologique de Madame Joly qui porte la véritable transition énergétique du 21ème siècle » .
  2. Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) : Débat et référendum sur le nucléaire.
    Mon avis : « Monsieur Mélenchon ne veut froisser personne et ne prend pas position. On ne sait jamais s’il veut avoir une place au gouvernement de Monsieur Hollande ».
  3. François Hollande (PS), Marine Le Pen (FN) , François Bayrou (Modem), Nicolas Dupon-Aignan (DLR) : continuez le nucléaire en réduisant sa part dans le mix énergétique.
    Mon avis : « La position de Monsieur Hollande est dans ses 60 engagements qui indique préserver l’indépendance énergétique de la France grâce au nucléaire. Traduisez cela en : Je suis à l’écoute du lobby nucléaire. Les autres ont la même position idéologique erronée ».
  4. Nicolas Sarkozy (UMP), Jacques Cheminade (S&P) et Nathalie Arthaud(LO) :  renouvellement et développement du parc nucléaire.
    Mon avis : « Sans commentaire ! »

Voilà, vous savez pour qui voter !

Publicités

Une réponse à “Nucléaire : le choix des candidats 2012

  1. Ce n’est pas le Front de Gauche qui négocie des postes avec Hollande mais EELV avec un accord qui s’assoie sur le programme d’arrêt progressif du nucléaire.
    Il y a différentes formations dans le Front de Gauche et certaines, c’est vrai, sont sceptiques quant à l’arrêt du nucléaire. Jean-Luc Mélenchon, lui, est favorable à l’arrêt, à l’image du Parti de Gauche, et propose, comme il se doit en démocratie, d’ouvrir le débat et de proposer un referendum. Le Front de Gauche se positionne pour l’instant sur ce qui réunit les différents courants dans un but d’efficacité, pour créer une force, pour réellement faire bouger les choses.
    Il est tout de même plus réaliste de s’allier avec des gens, pas forcément touts convaincus, pour le moment, mais ouvert au débat, qu’à un parti opposé à l’arrêt du nucléaire et qui refuse de discuter plus avant.
    Une majorité de vrais écologistes en est d’ailleurs convaincue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s