2 millions de français ont dit NON à EDF

Ca y est ! La barre des 2.000.000 de foyers français qui ont choisi un fournisseur d’électricité autre qu’EDF est franchie !

Electricité verte

Branchez-vous sur de l’électricité verte

En effet, selon le dernier observatoire de la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) et ERDF, les particuliers sont de plus en plus à basculer par un nouveau fournisseur d’électricité.

Bien sur, les parts de marché d’EDF sont encore énormes (environ 90 %) mais il existe d’autres alternatives au fournisseur historique.

GDF Suez, Direct Energie, Planète Oui, Lampiris et Enercoop sont choisis par les français qui décident de se passer d’EDF.

Toutefois, seul Enercoop garantie une électricité 100% verte sans recours au nucléaire. En effet, la coopérative n’achète pas d’électricité nucléaire à EDF contrairement aux autres fournisseurs alternatifs.

Voici la liste des fournisseurs qui achètent de l’électricité nucléaire à EDF dans le cadre de la loi NOME :

  1. Alterna
  2. Compagnie Nationale du Rhône
  3. Direct Energie
  4. Energem
  5. Es énergies Strasbourg
  6. GDF SUEZ
  7. GEG Source d’Energies
  8. Lampiris France
  9. Planète Oui
  10. Proxelia

Comme vous le remarquerez, ces fournisseurs sont les mêmes qui proposent des offres d’électricité verte. Maintenant, vous avez tout pour bien choisir votre électricité non nucléaire.

Image issue de FreeDigitalPhotos.net
Advertisements
Cet article a été publié dans J'arrête le nucléaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 2 millions de français ont dit NON à EDF

  1. FAUX !
    Alterna est le responsable d’équilibre d’ Enercoop (cf site internet d’Enercoop) qui bénéficie donc aussi du contrat (loi NOME) pour acheter l’électricité au prix du nucléaire, et non de l’électricité nucléaire, tout comme les autres fournisseurs, d’ailleurs.
    Seules les garanties d’origine assurent le client d’une électricité 100% renouvelable.
    Ok pour défendre le développement des énergies renouvelables, mais pas avec de faux arguments.
    Cordialement, L’équipe Planète OUI

  2. GreenBen dit :

    Cela ne me semble pas exact…
    La loi NOME n’est pas l’achat d’électricité au prix du nucléaire, mais bien de l’achat d’électricité nucléaire (en base), la formulation de Planete Oui me semble donc trompeuse.
    Par ailleurs, un autre amalgame est fait, qu’Alterna soit le responsable d’équilibre d’Enercoop, certes, mais il est probable qu’elle achète du Nome pour son compte, Enercoop étant pour sa part responsable de ses contrats d’approvisionnement.
    Enfin, les GO ont du sens quand elles ne sont pas dé-corrélées de la production. Acheter du nucléaire et le revendre repeint en vert avec des G.O. ca ressemble beaucoup à ce qui se faisait avant avec les Certificats Verts (tant défendus jusqu’ici par certains fournisseurs)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s